Soleil de Vie

Soleil de vie-foire aux questions-programmes-question

Qu'est-ce que le coaching spirituel?

Grandir n’est pas s’enrichir de quelque chose de nouveau, mais découvrir ce qu’on a déjà à l’intérieur.

Alexandre Jollien

 

Les gens sont à peine conscients de leur intuition, pour cette raison, ils ne se font pas suffisamment confiance.

Quelqu’un croit que nous vivons dans un monde de fou et un autre croit en l’harmonie : les deux ont raison et c’est ce qui se matérialisera dans leur vie. Ainsi, ce en quoi vous accorder toute votre attention se matérialisera inévitablement. Il en va de même pour celui qui croit en Dieu et l’autre pas, sans une spiritualité quelconque votre vie n’aura aucun sens. La limite de ce que vous pourrez être ne s’accomplira alors qu’à de l’humainerie alors qu’il y a quelque chose de bien plus grand que votre petite personne, votre travail, vos enfants, votre conjoint(e), votre maison, ce qui donne du sens à tout cela, l’essence même de tout ce qui est et pourquoi cela existe. Au fait, qui de nous le sait vraiment pourquoi il est ici?

L’un a beaucoup plus de chance que l’autre de par sa façon de penser et de l’attitude qui en découlera. La mise en œuvre du cahier du coach met en relief les grandes lignes de l’action que vous entreprendrez pour atteindre votre but et comment vous entendez y parvenir, ce qui est tout aussi important. Ce sera la stratégie, un art de la maïeutique (l’art d’accoucher de la réflexion intellectuelle). Cette réflexion permet aux individus de partir à la conquête de leur propre vérité, leur force cachée et leur potentiel inexploité qui leur permettent de passer à l’action.

La formulation de vos buts et objectifs peut être exprimée de deux façons. Deux formes de demande peuvent se faire ressentir et se manifester de l’intérieur de vous, soit celle de la personnalité ou de l’ego et celle du soi ou de l’âme. Il est important de reconnaître la nature exacte, la provenance de votre intention véritable, de discerner d’où vous provient cette influence pour en distinguer ses revendications. L’un fera valoir les besoins du corps et de l’intellectuel, qui sera teinté d’insécurité et de peurs. L’autre d’un amour inconditionnel qui tentera de rassembler, fera valoir les inspirations créatives du grand esprit à un niveau plus universel et penchera davantage pour le bien commun.

Ce qui est important de retenir est que ce choix que vous allez faire par rapport à votre but, objectif, rêve ou mission de vie, doit satisfaire harmonieusement les deux parties et non en privilégier une au détriment de l’autre. Même votre dimension intellectuelle et physique doit être traitée avec amour. C’est ce qui permettra l’entente d’un commun accord. Alors là se précisera clairement votre destination à suivre. Vous êtes appelé à dépasser la peur pour découvrir la personne, l’être que vous êtes en réalité. Vous êtes confronté à devoir accepter votre réalité, la réalité telle qu’elle est, d’en assumer ensuite les conséquences. L’ancrage au niveau spirituel est aussi important que la terre l’est à toute semence, autant que le soleil peut l’être à toute germination.

Pour susciter un changement, ou j’aime bien oser dire provoquer une prise de conscience par une remise en question.

La spiritualité est notre guidance, celle qui mène à l’excellence de ce que nous pourrions devenir. Elle se bâtit dans la valeur que nous accordons aux relations que nous entretenons. C’est dans la qualité de nos rapports qu’elle évolue et l’univers y contribue. C’est dans le conflit de la médiocrité de nos rapports que nous échouons puisque l’énergie n’y circule plus librement. C’est là que nous devons exceller, nous sommes tous des co-créateurs, nous pouvons trouver les solutions à nos problèmes. Nous pouvons créer la vie que nous désirons en vivant des expériences complètes et en vivant ainsi des niveaux supérieurs de conscience, simplement en retournant à la base. On peut progresser non seulement en apprenant quelque chose de nouveau, mais en réalisant notre petitesse, notre vulnérabilité à vouloir la vivre, l’expérimenter par soi-même. Par des supports, nous pouvons nous faciliter l’accès à des possibilités multiples. Vous pouvez avoir accès à des énergies plus diligentes. Alors, au-delà de votre pouvoir, de votre volonté personnelle ou d’une quelconque psychologie, vous pouvez y parvenir plus naturellement à partir de notre essence propre. Sans intermédiaires, nous pouvons accéder à des renseignements à caractère plus universel qui permettent de prendre de l’expansion dans chaque domaine de notre vie. Nous pouvons entrer en relation avec l’univers à tout instant, en tout temps. Nous pouvons en être conscients plus souvent en en faisant l’expérience dans sa totalité. Cette énergie intelligente se veut mouvement, c’est pourquoi elle nous incite sans cesse à passer à l’action afin de se matérialiser, de créer la vie elle-même. Ce que la dimension transpersonnelle apporte au coaching spirituel vient ajouter ou enrichir ce beau travail, c’est de permettre ainsi un effet levier à la dimension spirituelle, à ce qui fait que tout se tient. J’espère en bout de ligne que cela n’aura pas eu l’effet d’un aboutissement intellectuel ou l’élaboration de théories puisque cela ne sera jamais que purement intellectuel. J’espère plutôt que cela sera reçu comme une connaissance de ces éléments qui s’ajoutent et nous poussent à être davantage complets que parfaits. Cela réclame assidument un entraînement, de la pratique et de l’expérimentation qui conditionnera éventuellement votre foi pour l’appliquer à votre vie quotidienne. Cela vous permet d’enrichir vos convictions de façon plus ferme et rigoureuse.

Votre quotient d’intégration (Q.I.), votre capacité d’intégrer la discipline, l’assiduité, la constance et l’équilibre dans votre vie dépend en partie de votre principe de correspondance avec vos énergie première, source et divine. Ce principe de correspondance avec l’âme ne s’apprendra pas intellectuellement, mais en semant. Ainsi la qualité de l’application de la spiritualité dans votre vie se reflètera et se mesurera dans vos agissements, dans votre façon de penser positivement, dans votre attitudes et vos comportements plus conciliants jusqu’à la compassion et uni-vers un seul et même but : aimer.

Comment expliquer que certaines personnes voient et saisissent les opportunités, les chances de succès qui s’offrent à elles alors que pour d’autres, tout leur passe sous le nez sans qu’elles n’aient connaissance de quoi que ce soit? Il ne s’agit pas d’attendre après la chance pour réussir dans un domaine en particulier. Nous devons accepter la réalité telle qu’elle est et commencer à développer les aptitudes qui nous aideront dans notre entraînement du don de discernement, de l’écoute de son intérieur, de son intuition, de la synchronicité du monde extérieur, des clefs qui nous ouvriront les portes de notre réalisation personnelle. Lorsque nous consentons à entrer dans le jeu de la vie, nous nous apercevons qu’il ne s’agit pas de savoir si l’univers nous divulguera les renseignements nécessaires à notre réussite personnelle. À mon avis, il s’agit plutôt de savoir si vous êtes vraiment disposé à les recevoir. Êtes-vous prêt? Prêt à prendre davantage conscience que vous êtes un être réalisé qui s’ignore.

Pour se faire, nous devons passer par le cycle des incarnations jusqu’au moment où la fusion de notre âme et notre corps physique sera parfaite. À ce moment précis, la fusion avec l’esprit aura été faite pour qu’il y ait trinité, nous aurons alors accompli la grande fusion des êtres réalisés.

Madeleen Dubois

Ce concept de coaching spirituel aux couleurs transpersonnelles et métaphysiques est centré sur ce qui relève de la vraie nature des choses, de notre relation fondamentale avec le tout universel. Sans foi, sans confiance, sans espérance, n’y pensez même pas! Rien de tout ce que vous envisagez n’est alors possible. Nous nous efforcerons ensemble, dans un entraînement en individuel et en équipe et soutenus par un renforcement positif, de vous libérer de vos croyances limitatives, de vos résistances aux changements et de vos peurs pour vous ouvrir à un autre niveau de conscience qui influence positivement vos pensées. Dans ma pratique professionnelle en coaching personnel, j’utilise pour ma part des outils que j’affectionne plus particulièrement.

Ces méthodes que j’utilise régulièrement dans mon travail, je les ai expérimentées personnellement et elles m’ont servi à préciser ma nature profonde, à confirmer mes talents et déceler mes faiblesses. Il s’agit d’approches qui suscitent plus une expérimentation qui se nourrit plutôt du bonheur que du mal-être des gens, centrées sur le positif, le potentiel et l’amélioration des individus. Par contre, lorsqu’on veut ajouter une dimension spirituelle, lorsqu’on désire aller au-delà de son histoire personnelle, lorsque l’en-vie (ce qui vous permettra de demeurer en vie) pousse à donner un sens à sa vie, cela permet d’avoir accès à la plénitude de la vie, oui, à promouvoir le meilleur de soi. Lorsqu’on travaille dans un but qui demande plus que du positif, la dimension spirituelle, intuitive, on est davantage motivé par une vie extraordinaire qu’une vie ordinaire, plus verticale qu’horizontale. Alors, dans ces cas-là, la motivation est à son comble lorsqu’on ose dépasser sa zone de confort.

Certains ont besoin de support, d’outils qui peuvent rendre la tâche plus aisée pour l’entraînement. Une approche spirituelle et globale, ayant comme aboutissant la complétude et la plénitude, c’est l’expression de l’image que l’on se fait de soi. C’est surprenant, mais l’intangible en terme coaching peut être aussi accessible, mesurable et quantifiable par un entraînement assidu et rigoureux qu’un but tangible et ce, pratiquement avec les mêmes outils qu’on utilise en coaching de management ou de marketing, en entreprise et autres. Des outils comme la planification journalière, les fiches de motivation, le cerveau collectif, les plans d’action, de communication et autres stratégies de coaching peuvent être aussi efficaces en coaching spirituel pour ne nommer qu’eux. Pourquoi? Pour de meilleurs résultats, pour l’excellence de façon encore plus rapide qu’on pourrait l’imaginer. Ce jeu de la vie que la spiritualité propose peut se révéler être léger, plaisant et agréable en soi. Vouloir arpenter ce chemin le moins fréquenté vers l’abondance dans tous les domaines de sa vie peut sembler escarpé mais pas inaccessible. La source universelle des possibilités infinies est en nous. C’est pourquoi je suis absolument convaincu hors de tout doute qu’une connaissance de soi en profondeur est la base de tout.

Lorsque vous êtes parvenu à aller au-delà de votre histoire personnelle, que vous expérimentez la dimension spirituelle, vous avez immédiatement accès à des facultés plus de cœur que de raison, des facultés intuitives qui vous guident vers la voie à suivre quel que soit votre but, objectif, rêve, dans la mesure qu’il y ait de l’estime, du respect et de l’amour de soi. Cette voie que peu osent emprunter se révèle être la projection de l’image qu’on a de soi-même. Mais combien ose prendre le temps de se regarder, de se remettre en question?

C’est lorsque vous laissez la partie de vous qui ne vous appartient pas vraiment que vous parvenez à l’affirmation de soi, dénué de toute croyance, libéré du conditionnement de vos pensées. Une connaissance de soi en profondeur peut se réaliser de diverses façons, avec différents outils, différents supports tous aussi utiles les uns des autres. Ce qui peut, la plupart du temps, vous permettre d’économiser un temps précieux. Si vous travaillez l’ensemble pour réaliser votre destinée de façon naturelle, sans rien brusquer, comme celle de la croissance d’une fleur, il n’aura pas lieu de commander quoi que ce soit, mis à part d’éliminer les obstacles à votre croissance, de sarcler les mauvais herbes.

Comme l’a expliqué maître Rinzai : C’est l’être entier en action, dans lequel rien n’est gardé en réserve, rien n’est déguisé, rien n’est gaspillé. Lorsqu’une personne vit de cette manière, on dit que c’est un lion à la crinière doré; elle est le symbole de la virilité, de la sincérité et de la générosité; elle est divinement humaine; elle n’est pas une manifestation car elle est réellement elle-même, car elle n’a rien derrière elle, elle est toute la vérité, la chose elle-même[1].

Ce qui est important de retenir est que ce choix que vous allez faire par rapport à votre but, objectif, rêve ou mission de vie, doit satisfaire harmonieusement les deux parties et non en privilégier une au détriment de l’autre. Même votre dimension intellectuelle et physique doit être traitée avec amour. C’est ce qui permettra une entente d’un commun accord. Alors là se précisera clairement votre destination à suivre.

La spiritualité en coaching, c’est d’abord et avant tout s’entraîner à aimer, à s’aimer d’abord, à aimer les autres, son travail, etc. par la suite. Lorsque vous vous retrouvez dans une situation incommodante comme celle de détester votre travail ou un collègue, vous vous enchaînez à eux jusqu’à ce que vous vous en deveniez prisonnier. Pour apprendre à vous en libérer, seul l’amour et la compassion vous permettront de dépasser ce sentiment. Mais on ne peut faire pour d’autres ce qu’on n’est pas parvenu à faire pour soi-même d’abord. Pour dépasser ces situations vivement désagréables, seule une issue positive pourra vous permettre d’apprendre d’elles et d’évoluer. Seuls l’amour et la compassion peuvent vous permettre de franchir ces étapes de croissance nécessaire à votre libération intérieure, à votre plein épanouissement. C’est aussi l’amour qui permet de passer par-dessus ses limitations, ses résistances, ses peurs, le désir de vouloir tout contrôler.

 

 

Ce qui fait que tout se tient

Au-delà de la recherche scientifique en métaphysique, il y a une interaction entre la matière et l’esprit à laquelle je m’intéresse précisément. Ainsi, j’oserais dire que la physique et la métaphysique à elles seules suffiraient à expliquer la conception du monde et de l’univers. Ce n’est pas que ce ne sont pas des sujets intéressants, mais je tenterai plutôt ce rapprochement, ce lien entre eux pour démontrer qu’en réalité, ils ne sont pas du tout aussi divisés qu’on semble vouloir le croire. J’essaierai donc de défaire les clôtures qui les séparent, qui nous divisent pour une application de qualité accrue dans l’application d’un mode de vie spirituel.

Il existe vraiment une correspondance mystérieuse entre nos aspirations spirituelles et les appels de l’univers. On se doit de tenir compte de la participation active de l’univers dans nos projets, ou notre mission de vie, notre plan d’âme. Lorsqu’on répond à l’appel de son intérieur, nous avons accès à l’énergie source, à des énergies et des ressources insoupçonnées, puisqu’elle est intelligente. En tant que coach de vie, en observation continue dans l’ici et maintenant, je réalise et je ressens de plus en plus que ces énergies s’expriment en moi et autour de moi par une synchronicité orchestrée de façon si géniale quand je les laisse agir.

 Je comprends qu’elles jouent un rôle dans nos relations, c’est elles qui éliminent les conflits, qui chassent ce qui nous opposent avec toute autre forme de vie quelle qu’elle soit dans le présent univers, dans la mesure où on prend le temps qu’il faut. Ainsi, ma relation avec les autres et avec l’environnement est spirituelle, je suis conscient de l’esprit qui nous anime et nous unit tous les uns aux autres parfois. Cependant, l’urgence, la précipitation et l’importance d’agir se manifestent présentement et souvent dans le monde. C’est ce qui entraîne la procrastination qui parle d’elle-même. Tout cela va totalement à l’encontre d’un mode de vie spirituel donc à éviter autant que possible.

En observant d’un peu plus près, en prenant le temps, vous pouvez également percevoir un autre courant qui s’oppose cette fois à toute résistance. Par la collaboration dans vos rapports avec les autres, par les interventions dans vos communications, l’appui et le support des autres intervenants se manifesteront de plus en plus positivement dans la mesure où vous vous entraînerez à être à l’écoute de vos rapports avec votre environnement.

Si c’est ce que je sème à l’intérieur de moi, c’est ce que je récolterai à l’extérieur. Je dois collaborer dans un but collectif, universel, aider les gens à créer, à comprendre et à aimer sans me croire différent, mais uni au monde qui m’entoure. Pour un principe bien simple et tellement capital, on se doit d’alimenter ce qui fait que tout se tient. Mieux se connaître puisque tout commence par-là jusqu’à un niveau de conscience plus subtil, plus énergétique, psychique. Entrer en relation avec soi pour mieux entrer en relation avec les autres jusqu’à reconnaître qu’il existe une énergie source qui provient d’un même esprit universel; nous sommes tous uni-vers un but commun et ce but est amour.

Comprendre les autres, c’est la connaissance. Se comprendre soi-même, c’est la libération.

Lao-Tseu

Le fondement : L’énergie et l’esprit sont ce qui préserve la dimension physique comme ce que la connaissance de soi est à la dimension physique de l’être humain. Elle est la plus grande des connaissances, on ne le répètera jamais assez, même si on le dit depuis 3000 ans! La base de tout cheminement, toute évolution ou épanouissement doit commencer par la connaissance de soi. Comme le disait Socrate : connais-toi toi-même et tu connaîtras les Dieux et l'univers. Ainsi, pour une démarche spirituelle ou transpersonnelle, c’est fondamental. Le plus grand des travaux parmi tous est celui que l’on fait sur soi. C’est la connaissance de soi qui libère et permet d’aimer et de passer à l’action. La connaissance de soi amène à la compréhension de soi. Oui, c’est le fait que l’on se connaisse en profondeur qu’on devient en mesure de faire des choix judicieux et éclairés. Puisque nous sommes en perpétuelle évolution, il se peut fort bien que nos besoins changent et que l’on en vienne à faire d’autres choix. On évolue quand on se connaît et c’est ce à quoi nous sommes, en coaching de vie, personnel, d’action ou spirituel, confrontés avec les coachés et encore plus dans une approche spirituelle parce qu’elle en est le but, devenir ce qu’on a appris.

C’est cette même compréhension de soi qui permet de s’estimer, de s’aimer et lorsqu’on parvient à s’aimer, on commence à créer véritablement, puis à l’affirmer sans retenue. Se concentrer sur son amour, sur sa liberté n’est pas du tout narcissique, c’est le plus beau cadeau que l’on puisse faire au monde. Se concentrer sur l’amour de soi n’est pas égoïste puisque c’est dans cette mesure que l’on parviendra à aimer véritablement, que toute l’humanité bénéficiera de ces bienfaits. Par contre, si vous ne passez pas à l’action, cela ne vous sert à rien, absolument rien. Le but ultime repose sur un simple principe, l’amour, la paix, la compassion, la liberté, l’invisible, l’immatériel, l’intangible, ce qui fait que tout se tient. Je parle en termes d’énergie positive lorsque je parle d’évolution.

Vous êtes-vous déjà interrogés à savoir si Dieu était lui aussi fractionné, fragmenté que nous le sommes? À cette réflexion, j’ai non seulement réalisé qu’il était entier et complet mais que je me devais de l’imiter.

 

L’harmonie advient avec la perception du tout.

Krisnamurti


 

La spiritualité de soleil de vie

La spiritualité de soleil de vie se veut être un rayonnement qui permet de faire la lumière sur ce qui est obscur et ténébreux en nous, qui permet qu’un éclaircissement se fasse dans tous les domaines de notre vie afin de les orienter tous dans la même direction vers une clarté d’esprit. La lumière est essence divine, elle représente l’esprit d’une conscience universelle qui chasse l’obscurité. Elle permet de sortir des ténèbres, de la noirceur, de la souffrance qu’elle engendre. Lorsque nous regardons le soleil droit devant nous, nous détournons par la même occasion derrière nous la noirceur.

Le soleil est la lumière, source de toute vie sur terre. Cette puissance, cette force solaire transcende en nous pour que se matérialisent le courage, la volonté, la force, la générosité et par-dessus tout l’amour. Le rayonnement de son expression se révèle dans la simplicité de la nature de toute chose.

Le soleil est un noyau d’énergie d’où émanent des renseignements. En s’y ressourçant par une intériorité, par un éveil de conscience avec les clefs de la sagesse, nous parvenons à établir un lien privilégié avec la nature même de la vie.

C’est une approche universelle qui met en relief ses multiples rayons, ses différentes courbes, ses différents enseignements comme étant une seule et même connaissance lorsqu’on regarde le soleil dans son ensemble. Ils sont tous aussi intéressants les uns que les autres à partir du moment où ils permettent de nous élever d’un niveau de conscience plus élevé, d’apprendre et d’évoluer, de ne faire qu’un avec sa majesté la lumière divine. Je ne suis qu’un rayon qui fait partie d’un tout universel.

Cette approche est un moyen de mettre en pratique, de matérialiser les connaissances acquises depuis plusieurs milliers d’années. Ce moyen nous aide, par un processus d’évolution, à retrouver la santé parfaite sur les quatre plans : psychique, physique, émotionnel et mental, permettant ainsi à notre corps de lumière aux couleurs de l’arc-en-ciel de prendre de l’expansion.

Comme un soleil qui perce les nuages, l’initié retire des radiations de la lumière divine ces bienfaits : la joie de vivre, la compassion, l’amour et l’harmonie.

Le pouvoir de l’intention qui en émane n’est pas d’avoir recours aux méandres hermétiques de la sainteté, mais plutôt d’être plus humain, en action et en mouvement vers la réalisation d’un monde meilleur.

La spiritualité prolonge la vie, elle a pour effet de donner la santé physique, psychique, mentale et émotionnelle; tant et aussi longtemps que nous serons en santé, nous aurons plus de chance de vivre plus longtemps. Plus nous évoluons au plan de vue spirituel, plus nous saurons comment prendre soin de nous tout en nous préparant à notre transition et nous assurer autant que possible que tout se passe dans la paix et l’harmonie.

Le soleil ne fait aucune distinction, il rayonne pour tous et chacun peu importe la nationalité, l’orientation sexuelle, les croyances ou non, le sexe ou l’âge, car tous ont besoin de se ressourcer à la lumière.

On ne peut avoir le sentiment d’être spirituel, d’être bon, formidable, d’être amour sans d’abord l’avoir reconnu en soi. Toutefois, avant d’y parvenir on doit aussi le reconnaître en l’autre tout simplement parce qu’il y a plus de plaisir à donner qu’à recevoir dans ces domaines. Il est donc préférable de donner plutôt que de recevoir pour y parvenir. On apprend à s’aimer de la façon qu’on apprend à aimer les autres tels qu’ils sont. Ce qui demande tout de même un effort continu! C’est un éternel recommencement à tous les jours avec des hauts et des bas puisque nos sentiments sont le reflet de la relation qu’on entretient avec soi et avec les autres.

Cette spiritualité, qui se trouve à être la voie du cœur, se base plutôt sur la foi que sur des croyances, ces croyances qui sont des pensées que l’on s’est répétées si souvent qu’on les a prises finalement pour des réalités, des demi-vérités alors qu’elles sont probablement erronées pour la plupart. C’est un savoir que l’on ne maîtrise pas vraiment dû aux manques d’expérimentation et d’entraînement. Donc les pensées ne sont pas devenues des connaissances, elles sont demeurées des croyances. La foi est plutôt une connaissance de la certitude absolue qui s’est acquise par l’expérimentation de son sens intuitif et de la mise en pratique du savoir. Elle se mesure ainsi aux actions concrètes et au senti qui lui procure un bien-être et assure un courage, une force à toute épreuve.

Comme le soleil, ma joie réside dans la propagation de ma lumière.

On s’entraine à aimer.

 

 



[1] Zen-management, être efficace autrement, Dennis Rose, Edition Dangles

Partager cette article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Vous êtes ici : Accueil / Qu'est-ce que le coaching spirituel?