Je renais de mes cendres.

Où en suis-je maintenant après 2 ans d’arrêt ?

Depuis le 20 mai 2015, j’ai cessé toute activité pour les raisons suivantes : Anne et moi en étions à notre 10e année d’investissement en temps et financièrement à Coaching Soleil de Vie et Édition Soleil de Vie. Anne, ma conjointe, et ma sœur Linda me supportent depuis le tout début, alors je leur devais bien ça, je nous devais bien ça. Durant cette période, Anne et moi avons fêté notre 20e anniversaire de mariage et, pour cette raison, j’ai décidé de prendre une année sabbatique d’accompagnement en coaching et thérapie pour prendre plus de temps pour nous et ma santé et ce, jusqu’au 20 mai de l’année suivante. Comme tout bon artiste, nous méritons bien une petite pause. D’un autre côté, nous n’avons pas cessé complètement les activités puisque nous avons terminé de travailler sur les livres sur lesquels nous travaillons depuis 7 ans. Nous les avons révisés et j’ai quand même assuré ma présence sur les réseaux sociaux.

Cependant, comme je vous l’ai partagé, j’ai été opéré et quelques complications ont prolongé mon séjour à l’hôpital et mon rétablissement. Peu après, j’ai fait un accident de moto, quelques fractures ont transformé ce qui devait se révéler être une année de déconnexion en une véritable reconnexion avec mon âme, mais pas pour Anne et nos projets de souligner cet événement qui se devait d’être de réjouissances et qui ne vient qu'une fois dans une vie. Toutefois, cette expérience s’est révélée enrichissante au plan de vue humain. Au plan émotif, cette période a toutefois été perturbée par des décès qui se sont succédés autour de moi. Ce qui n’a pas empêché quelques transformations auxquelles j'ai eu du mal à m'adapter par la suite. C'est pourquoi je tenais à être présent entièrement à ce que je vivais. Vous comprendrez alors les raisons pour lesquelles mon année sabbatique s’est prolongée d’une année de plus.

Depuis, j’ai repris quelques formations, question de respecter ma formation continue. Je connais peu de gens qui étudieraient pendant plus de vingt ans dans un domaine sans même penser à l’argent qu’ils feront par la suite. Je reprendrai donc les activités en septembre prochain. Je vous informerai de l’adresse du bureau sous peu, avec des cadeaux surprises afin de souligner la reprise des activités de façon significative. Je vous présenterai les projets sur lesquels je travaille plus en profondeur depuis 7 ans, soit la démarche de thérapie d’épanouissement personnel et celle de coaching spirituel qui prendra une dimension plus adaptée à la réalité et aux besoins de chacun.

Je m’engage à partir de maintenant à vous écrire un blog au minimum une fois par mois. Je crois au plus profond de mon âme que je possède des qualités spéciales qui ont une influence bénéfique sur les autres. Parmi ces qualités que je possède, et ce rêve que je caresse, l’écriture figure en premier plan. C’est pour cette raison que je n’aurai pas de difficulté à vous présenter ma vision des choses.

Bonne jour-née. à tous

                                     En espérant que mon soleil vous aura éclairés,

                                     Tout en veillant à maintenir le vôtre allumé !

 

Image crédit : pixabay.com

 

Comme le signifie le terme Coaching, on parle de moyens pour nous supporter dans l’action.

Soleil pour signifier la dimension spirituelle (métaphysique, transpersonnelle….)

Et, finalement, de vie pour signifier que nous l’appliquons dans tous les domaines de notre vie.

Ce qui veut donc dire que j’offre les services de coaching de vie, Coaching d’action et le Coaching spirituel.

Nous pouvons ensuite travailler ensemble, en équipe, en coaching personnel, comme le dit si bien l’expression, c’est un coaching personnalisé à chacun. Le tout dans un encadrement humaniste.

Pour une autonomie grandissante, vous avez la possibilité de former un cerveau collectif entre vous pour vous supporter les uns, les autres dans un lieu où l’harmonie règne aux premières loges.

Le tout pour se choisir à partir d’un concept d’harmonisation globale.

 

Être dans sa vie, pour avoir une vie.

La majorité des personnes cherchent constamment depuis des siècles à vouloir tout changer dans le monde. Et le monde ne change pas. Et voilà maintenant le résultat auquel nous assistons présentement. Une erreur qui se répète déjà depuis trop longtemps.

 

La métaphore du tournesol comme image de marque?

Il représente, pour moi, l'épanouissement personnel et la vie qui se forme entre le ciel et la terre. 

Notre vie est comme un bourgeon; on en discerne merveilleusement bien tous les contours que lorsque nous grandissons dans la lumière.

François Gervais

Il est beaucoup plus facile d’apprécier les beautés de la nature quand il fait beau et que tout va bien dans votre vie. Mais la nature est ainsi faite et, afin que les fleurs s’épanouissent, cela prend de la pluie, des temps plus maussades et gris. La reconnaissance et la gratitude qui sont manifestées neutralisent complètement les états négatifs et vous recentrent sur la nature même de ce que vous êtes et vous commencez à vous épanouir, cela même si vous souffrez présentement.

Parmi les dons que la nature a de mieux à vous offrir, celui de vous permettre de revenir à votre naturel, de renouer avec la meilleure version de vous-même est sans aucun doute le plus essentiel dans une démarche d’épanouissement personnel. Cela n’enlève rien à la beauté, au calme, à cet état de bien-être qu’on retrouve lorsqu’on est en communion avec la nature. Pour se recentrer, s’enraciner, rien de mieux que la nature.

La nature est un langage universel que personne ne peut contester et que tout le monde comprendra. J’ai choisi comme métaphore le tournesol pour représenter l’épanouissement personnel, mais toute autre fleur ou arbre pourrait aussi bien faire l’affaire. L’une et l’autre ont une définition symbolique qui le représente bien individuellement. Ce qu’il est important de retenir est que ce qui la constitue dans sa totalité, ce sont ses racines qui représentent « le corps et l’intellect », soit la relation à la terre. La terre permet le germe, la floraison et le dépouillement si vous la cultivez. La fleur représente l’épanouissement, la relation à la lumière, « l’action » et finalement la tige est « l’âme » qui fait le pont entre les deux représente l’émotion et comme le tournesol tend à ressembler au soleil et qui, symboliquement, représente la puissance supérieure, je la préfère aux autres.

Tous les éléments de la nature sont chargés de sens, de symboliques et de significations qui concordent exactement avec les réalités de la thérapie d’épanouissement personnel. Pour moi, la symbolique de la fleur inspire un changement permanent, elle est à la fois immortelle puisqu’elle meurt à l’automne pour renaître ensuite au printemps. La symbolique du cycle des saisons, de la vie et de la mort, continuelle à laquelle elle se soumet volontiers est absolument entière et complète.

L’union de ces trois dimensions de l’être engendre à mon sens la complétude et nous permet d’obtenir une vision plus éclairée et plus large de la réalité. Un épanouissement personnel réclame un travail dans ces trois dimensions. Ce travail déclenche un processus d’évolution qui se développe de lui-même. Ce n’est qu’une fois complet et surtout bien harmonisé entre elles que la plénitude s’offre à nous.

Pour cesser d’exister et commencer à vivre, il s’avère essentiel de devoir se mettre au même diapason, au même rythme que la vie, de s’ajuster à elle. La complétude est en quelque sorte la clé d’accord ou d’entente qui pourrait permettre de la laisser circuler librement. C’est la représentation de tout le travail que vous avez à faire. Par un effort conscient d’harmonie, vous commencerez à vivre jusqu’à sentir qu’elle fait partie de vous.

Pour parvenir au plein épanouissement, à la plénitude, 3 éléments sont donc nécessaires : 

  1. Se calmer les nerfs afin de maîtriser sa pensée, se recentrer pour parvenir à penser autrement et différemment. Également, arriver à se simplifier l’existence tout en se reconditionnant positivement afin de parvenir aux résultats escomptés.
  2. Ce projet, on se doit de l’avoir dans le cœur, il doit amener à penser avec son cœur, on doit le sentir vibrer, le ressentir intensément dans tout son être. C’est cet état qui nous amènera à passer par-dessus nos peurs. Il s’agit de l’alimenter d’une énergie positive, ressourçante, revitalisante pour accéder à la prochaine étape.
  3. Pour passer ensuite à l’action quotidiennement, l’amour nous y incitera. Le mouvement est amour dans un but positif, je le précise, puisque par un manque d’amour on peut aussi passer à l’action, mais dans une intention négative. On parle toujours de création dans les deux cas, mais l’un est admirable et l’autre détestable.

C’est ce passage que cette démarche propose. S’il manque ne serait-ce qu’un seul des éléments ou que l’harmonie manque entre ces trois éléments, tout sera à recommencer. On peut tourner en rond toute une vie comme ça avant de réaliser ce qu’on veut vraiment. Pour la réalisation de tout projet de vie, la maîtrise de ces trois éléments est donc nécessaire puisque ce sont eux qui permettront de créer de nouvelles habitudes, de les accorder entre elles, car rétablir l’unité relève du défi de toute cette démarche.

Vous commencerez une vie nouvelle, le cœur rempli d’amour, souriant à la vie et vous persévérerez jusqu’à la plénitude.

 

Image crédit : pixabay.com

 Dans son livre « Arroser les fleurs pas les mauvaises herbes » Fletcher Peacock fais mention de la communication orientée vers les solutions qui lui a été inspirée de Milton Erickson. Il a comparé les êtres humains à des plantes et des fleurs en train de s’épanouir. Une plante ou une fleur peut être blessée ou abîmée, peut connaître des difficultés. Mais Dit Erickson, « la situation dans laquelle vous vous trouvez en ce moment est absolument parfaite pour votre croissance, pour votre apprentissage, pour votre ouverture, pour votre épanouissement. »

Sous-catégories

Nos collaborateurs

 

     Gabrianne Roy Photographie