Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La voie à suivre

 

Image crédit : pixabay.com

Je ne sais pas où va mon chemin, mais je marche mieux quand ma main serre la tienne. A de Musset

En épanouissement la seule et unique voie à suivre est la sienne. C’est voyager léger au sein de sa vie. Il n’y a pas plusieurs voies tracées d’avance à suivre et il n’y a pas de chemin idéal non plus. Ces chemins sont ceux des autres. Votre chemin est le chemin. D’abord parce la voie conduit à votre jardin intérieur, il est unique, personnel et intime. Lorsqu’on respecte ce critère, l’on se sent libre de pouvoir élargir ses connaissances comme bon nous semble. Peu importe les moyens que vous utiliserez, à pied, en autobus ou en auto pour vous rendre à destination vous vous y rendrez de toute façon. Il est bien entendu qu’il y a des transports qui peuvent être plus rapides que d’autres, mais et- ce un meilleur choix pour autant ? Reste à voir ! Si vous voulez vraiment avoir le sentiment d’avancer dans votre vie et ne pas avoir l’impression de vous perdre en chemin, vous devrez maintenir le cap sur votre objectif et le chemin s’ouvrira de lui-même.

Le simple fait de vouloir et pouvoir s’épanouir est suffisant et la manière dont vous vous y prendrez dépend entièrement de vous dans la mesure où vous vous impliquerez régulièrement, assidument et sincèrement dans le courant naturel qui vous appelle tout simplement à « être ». En dehors de cela, cette démarche est dépourvue de signification.

La voie est universelle, elle est la même pour tous : s’épanouir. C’est-à-dire qu’on est ici pour un si court moment, le temps seulement d’une floraison, le temps d’apprendre à se connaître, évoluer pour être en paix avec soi-même et en harmonie avec les autres et l’univers. C’est un profond besoin que l’on ressent à partir de ses origines les plus profondes enfouies en chaque âme. Nous sommes le jardin dans lequel l’esprit et notre âme s’épanouissent. Ma perception est analogue avec celle du jardinier : c’est le jardinier qui s’offre avec détermination et défriche son jardin et non la nature qui s’offre à lui pour réaliser son projet de vie.

La voie est la reconnaissance et la manifestation de votre pouvoir supérieur et de la souveraineté de votre existence. Ce rôle spécifique apparaît lorsqu’on va dans le sens de son épanouissement, et non dans le sens contraire. Lorsqu’on se fait confiance et adopte une attitude qui consiste à concentrer toute son attention et de s’adresser d’abord à sa sagesse intérieure, on doit saisir l’occasion qui nous est donné de pouvoir s’épanouir, de pouvoir vivre pour réaliser ce que nous sommes appelés à être et à faire. Élargissons notre champ de vision et d’action sinon on passe complètement à côté de sa vie. On emprunte la voie de quelqu’un d’autre.

C’est à chacun d’entre nous que reviens la responsabilité de s’épanouir.

 

 

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Fleur de vie

Qui pourrait imaginer toutes les beautés qui se cachent au fond d’une petite graine? Pouvons-nous y voir la splendeur de la fleur épanouie, la richesse des couleurs et des parfums qui l’habilleront, l’amour et les passions qu’elle engendrera.

Hervé Desbois 

 

Je suis un peu comme le tournesol

Qui s’épanouit à la lumière

Je suis aussi comme le soleil

Mais non! Je suis la fleur et le soleil

 

Dans le jardin intérieur de ma vie

J’ai cultivé en cette terre d’accueil

Le grain de l’épanouissement

Que le vent ait fait échouer

Spécialement pour moi,

Pour le nous pour le UN  

Tout ce dont j’ai de besoin.

Pour croître, pour vivre

Je ne me lasse pas de voir

Spécialement le tournesol

Depuis il me nourrit.

 

Une fleur de vie en est éclose

Depuis elle s’épanouit

Elle est éclairée et réchauffée

Par un soleil de vie

Une eau qui étanche sa soif

 

Voilà !  En totalité

L’essence même de ce que je suis

L’air que j’y respire est pur

Depuis ma vie est florissante.

 

 Michel Roy

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Image crédit : pixabay.com

Ma réflexion m’a amené à réaliser à quel point encore aujourd’hui elle est non seulement actuelle, mais combien elle a à notre époque, encore plus de sens. Lorsque je regarde où nous en sommes rendus en tant qu’humanité, on sait tous qu’on se dirige tout droit vers notre perte si on n’intervient pas. Que pouvons-nous faire? Tout cela parce qu’on n’est pas sensibilisé je crois, cela même si plusieurs sont persuadés qu’il soit autrement ou trop tard, ou encore que ce qui doit arriver arrivera. Peu importe, j’aurais à ma façon outrepassé les ordonnances de l’impossible en m'épanouissant. Toutes les réponses sont contenues dans la nature même de ce qu’elle est. Tout dépend de l’interprétation que vous en ferez, mais il serait faux de croire que vous avez plus ou moins de nature et d’âme qu’un autre, mais vous pouvez en être plus conscient dans un cheminement d’épanouissement personnel. Vous n’aurez plus à vous défendre et à vous justifier continuellement, seulement à vous accorder, à vous harmoniser. Lorsque le but de toute une vie est de s’accorder avec la nature de toute chose, à commencer par soi, on retrouve la paix. Ce qui se révèle tout de même être le travail laborieux de toute une vie.

Dans la poursuite de cette réflexion, il s’agissait pour moi de découvrir, de m’investir et m’engager pleinement pour en discerner, comment je pourrais être en accord avec la nature ou en harmonie avec l’univers? La thérapie d’épanouissement a pour but justement de répondre à l’affirmative et positivement à cette citation qui est, selon moi, fondamentale. Une fois en accord avec la nature, tout suit son cours normal et tout va de soi. La nature devient le terrain d’entente favorable pour que l’harmonie règne entre son esprit, son âme et son corps afin de rendre possible la relation entre l’humain et le divin. Mais comment tire-t-on l’enseignement de la nature? Par l’expérience, l’application, l’expérimentation, l’écoute du murmure de son cœur, son corps, son esprit, son âme, ses pensées, ses émotions par la conscience.

La nature existe pour se créer. Si l’on répond à l’appel de la nature de son moi profond, nous créons ce pour quoi nous sommes appelées à devenir, un tournesol pour le tournesol, mais pour vous et moi, en est-il autrement? J’ai sérieusement réalisé au cours de ce processus que lorsqu’on ne résiste pas à ce qui est et qu’on fait avec, lorsqu’on ne résiste pas à la nature même de toute chose, on cesse de souffrir. Je sais maintenant que lorsque je suis en accord avec la nature, je sais que je suis ce à quoi j’aspire et rien d’autre. Je suis plus vrai que parfait. Je deviens la réalisation de ce qui doit exister pour moi et le présent univers. Je retrouve alors ma juste place dans la nature et parce que je suis uni à la toute-puissance de la nature, tout est bien. Je sais immédiatement quels sont mes besoins et j’y pourvois dans l’action. Notre nature fondamentale est d’expérimenter l’amour et l’harmonie. Cette activité me rend heureux, ma vie est couronnée de succès lorsque je sens que l’épanouissement coule à travers moi. J’ai l’impression d’irradier l’amour avec l’humanité tout entière. Je me réjouis du plein épanouissement de tout un chacun.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Vivre selon de nouveaux paramètres

Les gens ont du mal à tourner le dos à leurs souffrances. Par peur de l’inconnu, ils préfèrent les souffrances qui leur sont familières.

Thinch Nhat Hanh

Image crédit : pixabay.com

Lorsque vous avez faim ou soif, vous mangez ou buvez. Quand vous avez froid, vous vous habillez, vous vous réchauffez. Lorsqu’il pleut, vous vous protégez d’un imperméable ou d’un parapluie. Lorsqu’une plante a soif, vous lui donnez de l’eau. Eh bien pour faire face à la controverse, aux conflits, aux difficultés, aux problèmes, c’est la même chose, vous avez besoin d’outils, de stratégies, de tactiques pour les résoudre. Par contre, vous n’utiliserez pas un parapluie pour étancher votre soif. Chaque chose a une fonction particulière, je dirais plus efficace dans certains cas qu’une autre. C’est pourquoi il est important, non seulement de reconnaître votre situation actuelle, mais de connaître exactement vos besoins pour savoir ce qui serait le mieux pour vous.

Au départ, il faut connaître les moyens que vous avez à votre portée et réaliser combien nécessaires ils peuvent être avant de pouvoir les utiliser. Les moyens que l’on se donne pour vivre selon de nouveaux paramètres dans le cadre d’un accompagnement en épanouissement vous le permettent. Cependant, ce que le semeur, thérapeute ou coach favorise avant tout, c’est de vous faire confiance à vous comme à la nature de toute vie afin que vous puissiez éventuellement vous en servir dans un avenir assez rapproché. C’est une fois la semence en terre que le semeur commence à faire confiance pour le reste. Par amour pour la vie qui prendra racine. Avec tout l’amour que nous recevons et donnons, tout devient alors possible. C’est la somme de nos participations et collaborations, en travaillant ensemble à un projet de vie commun, qui génèrera la force nécessaire à tout accomplissement.

Ces moyens ont été choisis en priorité afin d’établir de nouveaux paramètres et de vous aider à être plus autonome et responsable de votre plein épanouissement. Ils doivent également vous permettre de le mettre en application, c’est essentiel pour obtenir des résultats durables, tout en acceptant un travail de coopération.

Votre meilleur et le plus important des outils, c’est vous, ou pourrais-je dire le meilleur de vous, votre vraie nature celle qu’on ignore tous au début avant d’avoir fait appel à ses origines. C’est plus important encore que tous les autres outils qui ne sont qu’additionnels. Ce programme doit faire ressortir vos talents, donner vie à votre potentiel et vous permettre d’optimiser pleinement les opportunités qui s’offrent à vous et concrétiser vos espoirs tout en vous ramenant à l’essentiel. Tout cela afin de combattre les complications que vous avez et vous permettre de réaliser qu’elles ne sont que transitoires. L’anéantissement de tout ce qui vous empêche de vous épanouir est le but ultime de toute cette démarche.

Je ne crois pas qu’une formule magique ou des pilules soient en mesure de résoudre vos problèmes. C’est en partie pour cette raison, pour moi d’abord, ensuite pour les autres, plutôt que de me plaindre continuellement du système que je me suis donné comme défi d’offrir quelque chose de complémentaire ou de mieux encore à ce qui existe déjà.

Au départ, mon seul mérite a été de vouloir cesser de souffrir, de vouloir sauver ma peau. Je crois maintenant que vous le pouvez, vous aussi. Il ne s’agit que de vous en donner les moyens. Lorsque des principes de base sont rigoureusement mis en application avec ferveur, il n’y a aucune raison pour que vous n’arriviez pas à faire face à l’inconnu.

Le terrain fertile parmi toutes les possibilités qui vous sont offertes est représenté ici par l’épanouissement personnel. Elles occupent une place privilégiée dans le sens que les conditions de vie, les moyens suggérés sont multiples et flexibles. Ces possibilités peuvent être utilisées de façon simultanée, puisque vous êtes libre d’expérimenter celles qui vous conviennent le mieux. Toutefois, l’ensemble de ces approches ne sont pas indispensables à un épanouissement. De toute façon, vous ne parviendrez jamais à maîtriser parfaitement la technique. De plus, cela vous empêchera de penser par vous-même, d’avoir recours à votre créativité et à votre intuition. Ce qui est mis à l’honneur ici, ce n’est ni le thérapeute ni la recette miracle, c’est l’individu. Toute approche et tout thérapeute, y compris moi-même, se sont buté plus d’une fois à un mur. Démuni et impuissant devant la particularité des cas et des exceptions à la règle, souvent confronté à devoir tout remettre en question, et finalement devoir faire davantage confiance à son client qu’aux moyens qu’il a étudiés pendant plusieurs années. À devoir me faire davantage confiance qu’aux études que j’ai faites, qu’aux centaines de livres que j’ai lus, qu’aux discussions enrichissantes que j’ai eues avec des personnes signifiantes. La personne, de toute façon, se retrouvera toujours face à elle-même.

La bonne méthode, consiste à n’essayer de transcender nos limites que l'une après l'autre, avec patience. Richard Bach

L’épanouissement personnel est particulièrement bon parce qu’il s’adapte à la réalité de l’individu désireux de découvrir sa réalité intérieure. Tout se passe dans cette relation que vous entretenez avec vous-même, « entre toi et toi et vous deux. » Alors l’individu est appelé à passer d’une personne ordinaire à une personne plus responsable de sa transformation, plus consciente jusqu’à ce qu’elle puisse s’éveiller. Pas de promesse qu’on ne peut tenir, pas d’attente, pas de déception et d’insatisfaction sur votre progrès, mais sans cesse plus conscient de la réalité telle qu’elle est, sans oublier que cela vous engage au travail de toute une vie. J’ai réalisé que les gens, et moi y compris, ce que nous voulons, c’est qu’on croit en nous. Pas en une recette miracle, non pas que ce quelqu’un d’autre croit en nous, mais de parvenir à croire en nous. C’est ce que les gens ont besoin, soit que quelqu’un les amène à croire en eux. C’est comme ça que, petit à petit, les gens s’épanouissent à leur propre rythme et parviennent à entretenir des relations avec des gens sans établir de rapport de force entre eux, sans se comparer, sans se diminuer outre mesur, ou surestimer la valeur d’une autre personne qu’elle. Nous sommes toutes des personnes qui veulent être heureuses, mais qui ne savent pas comment s’y prendre. Même si certains semblent mieux réussir que d’autres, demandez-leur et ils vous le diront : « Oui, j’ai beaucoup de chemin de parcouru, mais combien plus conscient du chemin qu’il me reste encore à parcourir, pourvu que vous ayez toujours le désir de vous épanouir, d’évoluer, de vous instruire, d’élargir votre champ de vision. Alors vous réussirez vous aussi. »

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

Vous avez le choix maintenant

Image crédit : pixabay.com

Les hommes s’inquiètent moins pour les choses elles-mêmes que pour les idées qu’ils s’en font.

 Epiclète

Personne n’aime se faire faire la morale et encore moins lorsqu’on file un mauvais coton. Je sais bien et c’est pourquoi, avant de dire n’importe quoi, je me suis mis dans votre peau et je me suis ramené quelques années en arrière dans ma vie. En prenant bien soin de choisir les bons mots pour dire autrement ce que vous auriez besoin d’entendre, ce que jadis j’aurais eu besoin d’entendre également lorsqu’on est dans une mauvaise passe. Sans devoir éviter la souffrance générée par des erreurs que l’on peut avoir faites ou subies dans sa vie, il est tout de même possible de trouver du plaisir à faire avancer les choses. Mais d’abord sans un renoncement de ce qui vous empêche d’avancer, il n’est pratiquement pas possible pour vous d’aller de l’avant. Vous devez choisir entre ce qui vous tire vers le bas et ce qui vous tire vers le haut.

Il est trop facile de répondre qu’il faut le vivre pour comprendre. Cette réplique pour justifier ses inactions et son défaitisme sonne faux, ne croyez-vous pas? Même face aux pires complications et drames de l’existence qui mènent parfois à la fatalité, vous avez le choix, vous avez toujours le choix. Vous êtes libre d’en faire ce que vous voulez : vous en faire un drame ou en faire une occasion qui vous permettra de faire le point. Faire le bilan de vos forces, de vos possibilités, le temps de prendre soin de vous tout en découvrant de nouveaux horizons. Une alternative se présente à vous maintenant : vous continuez d’exister ou vous commencez à vivre.

Vous pouvez vous lamenter en long et en large, vous apitoyer sur votre sort en criant haut et fort que vous êtes victime d’injustice tout en maudissant la vie pour votre malchance. Ou ne pas vous considérer comme un perdant, mais un fonceur qui ne se laissera pas abattre comme ça sans rien faire et aussi parce que vous croyez posséder tout le potentiel nécessaire pour faire face à la musique. Mais combien croient posséder le potentiel nécessaire?

Si vous vous considérez comme éprouvé parce que vous ne croyez pas posséder ne serait-ce que l’essentiel, cela se développe et j’appelle ça l’épanouissement personnel. Dans ce sens, l’épanouissement est aussi de la prévention, de la préparation. Le monde dans lequel on vit est miné, des embûches de toutes sortes peuvent à tout moment vous être tendues, vous vous devrez donc d’être vigilant pour pouvoir les éviter. Un des secrets pour cesser de souffrir est d’avoir peu de désirs et ainsi éviter de se disperser jusqu’à se perdre.

Je reste sans voix quand je n’ai pas été préparé à un imprévu, une difficulté quand j’ignorais que cela pouvait m’arriver à moi aussi. Démuni, fragilisé, déstabilisé, j’improvise au meilleur de ma connaissance, mais c’est rarement suffisant comme une poule pas de tête qui court de gauche à droite en quête d’un abri pour s’y réfugier. Les résultats s’apparentent la plupart du temps à de la médiocrité, mais, si j’ai de la chance, cela m’aura permis tout au moins de ne pas aggraver la situation en agissant aussi maladroitement que je l’ai fait.

Même si on s’en tire sans trop de dommage, on réalise combien il est important de se préparer à toute éventualité, de s’outiller dans la vie. Combien il est nécessaire de prendre un cours de conduite avant de prendre la route! C’est la tête qui vous aide à déterminer quelles sont les options qui se présentent à vous, mais c’est le cœur qui vous permettra de faire le bon choix, de tourner à droite ou à gauche. Mais est-ce que la solution ne serait pas la contribution d’un commun accord entre les deux?

Enlevez vos œillères, tout le monde est capable d’affronter les épreuves de la vie, de progresser, d’évoluer, de s’améliorer en s’impliquant davantage. Utilisez un modèle qui soit sain et simple comme dans celui que vous aurez vous-même choisi, celui qui convient le mieux à votre épanouissement personnel. Pour plusieurs, optimiser ses talents, la connaissance de soi ou la découverte de la réalisation de soi peut prendre trop de temps et demande trop d’effort et juste d’y penser le cœur leur manque. L’épanouissement personnel est permanent, c’est une façon de vivre qui ne veut pas se laisser mourir à petit feu. On ne met pas l’épanouissement en application seulement quand ça nous tente. Vous devez d'abord choisir, vous devez le vouloir et, pour cela, vous y préparer à chaque jour. 

Sous-catégories

Nos collaborateurs

 

 

 

l'Université du Succès

Une méthode pas comme les autres, confiance en soi …

   Gabrianne Roy Photographie